Le 17 février 2020

Communication à tous les types de milieux d’accueil.

Chères/Chers Membres et non-Membres,

Les concertations sur les modalités de la réforme de la petite enfance (chantiers réforme MILAC) ont débuté ce mardi 11 février 2020.

Notre Fédération y était représentée. Nous y avons donné notre avis concernant le Chantier 1 : les conditions d’autorisation et principalement les revendications suivantes :

1. Les formes de personnalité morale que peuvent emprunter les pouvoirs organisateurs et la présence de membres du personnel dans les instances décisionnelles de ces pouvoirs organisateurs ;

Notre Fédération revendique que toute personne morale ou physique doit pouvoir être autorisée comme Pouvoir organisateur pour les milieux d’accueil de type 0 et 1.

La direction doit également pouvoir avoir le choix de faire partie ou non du Pouvoir organisateur au minimum à 33%.

2. Les normes en matière de personnel de direction pour les milieux d’accueil non subventionnés.

Nous demandons également que la direction doit pouvoir faire partie du personnel encadrant et faire son travail de direction en soirée ou le WE et ce, pour les milieux d’accueil de niveau 0 et 1.

3. Les normes en matière d’encadrement des enfants en milieu d’accueil non subventionné

Nous demandons qu’en crèche, le taux d’encadrement doit rester comme auparavant c’est-à-dire un encadrant pour 7 enfants.

4. Le recours aux travailleur.se.s indépendant.e.s.

Nous revendiquons que les travailleurs(euses) peuvent exercer dans n’importe quelle structure d’accueil de niveau 0 et 1.

Les Accueillantes Autonomes ou Directrice de Maison d’Enfants sont qualifiées chef d’entreprise.

Les indépendante sont vitales et offrent à la structure une qualité car celles-ci s’investissent dans le projet éducatif, le font respecter, agissent en bon père de famille et ne comptent pas leurs heures de travail. De surcroit, l’esprit de l’indépendant est d’effectuer le travail sans tenir compte de ses heures de prestation.

Il y a donc moins d’absentéisme car quand elles ne travaillent pas, elles n’ont pas de rentrées.

Proposition d’une convention de collaboration type élaborée par l’ONE et les fédérations.

Nous avons également demandé de pallier le manque de convention de stage Ifapme par des indépendants.

5. Les capacités d’accueil fixées par la réforme pour les milieux d’accueil non subventionnés.

Nous demandons pour les crèches de faire appliquer les UTT comme aux accueillantes pour autant que le personnel soit en suffisance. Ce qui permettrait de mieux répondre aux demandes des parents telles que les temps partiels mais aussi les demandes exceptionnelles.

Exemple : 28 ETP + 1/7ème accueil aurait le droit de tourner par exemple, à 32 le lundi mais 24 le mardi uniquement si taux d’encadrement respecté.

Aujourd’hui nous avons été conviés à la concertation pour le Chantier 4 : les conditions de subventionnement. Nos suggestions concernant ce point étaient principalement de cet ordre :

- Nous demandons qu’il y ait une subvention pour le niveau 0 : demander à avoir un subside récurrent comme pour les Accueillantes Autonomes soit 250€/enfants/an

- Notre Fédération se pose des questions sur les subventions niveau 1 : mi-temps direction pour les milieux d’accueil de moins de 69 places et temps plein à partir de 69 places, quoi, quand et comment ?

- La Fedaje revendique que la viabilité des milieux d’accueil est en danger si on nous oblige à se ranger dans la réforme, notamment pour le passage en ASBL ou SC avec du personnel salarié, sans même savoir s’il y aura une aide financière style point APE (calcul à l’appui).

- La Fedaje demande que les dérogations pour le niveau 0 des accueils existants soient des dérogations à vie et écrites.

- La Fedaje propose que les places d’accueil vides dans les maisons d’enfants soient comblées par des enfants dont les parents sont dans le besoin et que ses places d’accueil soient subsidiées par l’one avant de faire une nouvelle programmation de niveau 2 et 3. Donc remplir les places d’accueil existant.

Tous les points ci-dessus sont bien entendu nos suggestions concernant ces différents chantiers. Aucune décision n’a encore été prise par le cabinet de la Ministre Linard.

Nous vous tiendrons bien entendu informé de l’évolution de ces différents chantiers.

A bientôt

L’équipe de la Fedaje



du 27/11/2019

Communication aux directeurs de maisons d’enfants, aux accueillantes ou

co-accueillantes autonomes et aux porteurs de projet

Cher(e)s collègues, membres ou futurs membres,

Après quelques demandes de votre part et pour une raison d’équité, la FEDAJE organisatrice du « face to face »avec Mr Gilson a décidé de donner l’opportunité aux non-membres d’y participer sans pour autant s’affilier mais moyennant une participation de 15€ afin que nous puissions rentrer dans nos frais mais également par soucis d'équité par rapport aux membres cotisants.

Nous donnons également la possibilité aux accueillantes et co-accueillantes autonomes de s’inscrire à condition que le problème soit pertinent et concret.

Vous possédez tous et toutes, à l’heure actuelle, un milieu d’accueil avec vos particularités bien distinctes quant à la forme juridique, le fonctionnement avec du personnel différent … et vous vous posez des questions concernant l’avenir de votre milieu d’accueil avec l’arrivée de la nouvelle réforme.

Au vu des nombreux cas particuliers recensés :

Nous organisons des rencontres individuelles « face to face » de 20 minutes avec Mr Gilson (ONE) et des membres de la FEDAJE pour que vous puissiez déposer vos demandes précises et trouver des pistes à votre problématique.

Nous vous proposons 3 dates dans 3 régions différentes :


Le 30 novembre 2019 de 9h à 12h et de 13h à 16h à l’Espace 242, Chaussée de Ath, 242 à 7850 Enghien

Le 7 décembre 2019 de 9h à 12h et de 13h à 16h à la Confédération construction, Avenue du Parc, 42 à 4650 Zoning de Chaineux.

Le 14 décembre 2019 de 9h à 12h et de 13h à 16h l’adresse sera confirmée sous peu dans la commune d’Hannut


Afin d’organiser au mieux ces rencontres individuelles, nous vous demandons de vous inscrire par mail à l’adresse suivante en y mentionnant : [email protected]

Le jour souhaité

La tranche d’heure souhaitée

Votre nom, prénom, nom de la structure, adresse postale et mail

Attention, nous traitons les demandes par ordre d’arrivée, un mail de confirmation vous sera donc envoyé avec l’heure précise.

Publication du 27/11/2019

Rapport d’activités FEDAJE 2019

18 janvier 2019 : notre formation « Quand on dit psychomotricité » est un réel succès. Merci à toutes pour votre participation.

15 février 2019 : Vous avez pu participer à notre formation sur l'ergonomie et bénéficier de précieux conseils et astuces pour préserver votre dos.

15 mars 2019 : notre formation sur le « secourisme pédiatrique » avait comme programme une quinzaine de sujets comme la réanimation, les convulsions, les coups de chaleur etc…

9 avril 2019 : notre formation sur « la maltraitance » a été dirigée de main de maître par notre animatrice Sofie du service SOS Enfants.

12 avril 2019 : Assemblée générale pour l’approbation des comptes

17 juin 2019 : Conseil d’administration pour les futures candidatures pour la présidence et les autres postes.

19 juin 2019 : Premier rendez-vous avec Mr Gilson pour parler de la réforme.

2 juillet 2019 : Conseil d’administration pour élire la présidente, la vice-présidente, la trésorière et la secrétaire.

7 août 2019 : Conseil d’administration pour avoir le compte rendu de l’avancement des questionnements avec l’ONE

3 septembre 2019 : Réunion avec une grande majorité des membres du CA de la Fedaje et Mr Gilson (ONE).

12 octobre 2019 : Première réunion entre les milieux d’accueils, les accueillantes autonomes et Mr Gilson à Juprelle.

18 octobre 2019 : Chouette formation sur l’allaitement avec comme animatrice Mme Murielle Nellisen, sage-femme.

1er novembre 2019 : Rendez-vous avec Mme Maison Joëlle, députée Défi à la Fédération Wallonie-Bruxelles

2 novembre 2019 : Deuxième réunion entre les milieux d’accueils, les accueillantes autonomes et Mr Gilson à Namur.

5 novembre 2019 : Rendez-vous avec Mme Véronique Durenne, députée MR au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

12 novembre 2019 : Réunion avec Mr Gilson pour faire le résumé des 2 réunions du 12 octobre et du 2 novembre 2019

19 novembre 2019 : Réunion à Bruxelles avec Mme Acerbis, cheffe de cabinet de la ministre Mme Linard.

20 novembre 2019 : Lettre aux accueillantes + programmation des 3 dates pour le face to face

22 novembre 2019 : Lettre aux PO concernant le résumé de la réunion au cabinet ministériel

23 novembre 2019 : Lettre aux Maisons d’Enfants + Invitation aux 3 dates du face to face.

30 novembre 2019 : face to face individuel entre membre/FEDAJE et ONE à Enghien

07 décembre 2019 : face to face individuel entre membre/FEDAJE et ONE à Verviers

11 décembre 2019 : rdv au cabinet ministériel avec Md la ministre Linard

14 décembre 2019 : face to face individuel entre membre/FEDAJE et ONE à Hannut

Fin décembre :

-négociation avec le SPF finance

-envoi des courriers avec le programme des formations pour l’année 2020 

Publication du 24/11/2019

Le 22 novembre 2019

Communication aux directeurs de maisons d’enfants

Cher(e)s collègues, membres ou futurs membres,

Vous possédez tous et toutes, à l’heure actuelle, une maison d’enfants avec vos particularités bien distinctes quant à la forme juridique, le fonctionnement avec du personnel bien distinct … et vous vous posez des questions concernant l’avenir de votre milieu d’accueil avec l’arrivée de la nouvelle réforme.

Au vu des nombreux cas particuliers recensés :

Nous organisons des rencontres individuelles « face to face » de 20 minutes avec Mr Gilson (ONE) et des membres de la FEDAJE pour que vous puissiez déposer vos demandes précises et trouver des pistes à votre problématique.

Nous vous proposons 3 dates dans 3 régions différentes :

- Le 30 novembre 2019 de 9h à 12h et de 13h à 16h à l’Espace 242, Chaussée de Ath, 242 à 7850 Enghien

- Le 7 décembre 2019 de 9h à 12h et de 13h à 16h à la Confédération construction, Avenue du Parc, 42 à 4650 Zoning de Chaineux.

- Le 14 décembre 2019 de 9h à 12h et de 13h à 16h l’adresse sera confirmée sous peu dans la commune d’Hannut

Afin d’organiser au mieux ces rencontres individuelles, nous vous demandons de vous inscrire par mail à l’adresse suivante: [email protected]

en y mentionnant

- Le jour souhaité

- La tranche d’heure souhaitée

- Votre nom, prénom, nom de la structure et adresse postale et mail

Attention, nous traitons les demandes par ordre d’arrivée, un mail de confirmation vous sera donc envoyé avec l’heure précise.

Les conditions de participation sont :

-De venir avec votre problématique et que celle-ci soie préparée (le but étant de ne pas perdre de temps et laisser la chance à chacun d’entre vous de pouvoir venir exposer son problème dans les temps impartis)

-D’être en ordre de cotisation auprès de notre fédération au jour de la rencontre, si vous venez de vous inscrire veuillez prendre votre preuve de paiement.

Si vous souhaitez vous affilier, les conditions de paiement se trouvent sur notre site www.fedajeasbl.be

Vous trouverez en annexe les 4 groupes de questions qui ont été le plus posées lors de nos réunions du 12 octobre et du 2 novembre 2019.

Nous vous remercions d’avance pour votre participation qui, nous l’espérons, pourra vous éclairer au mieux sur votre situation.

Bien à vous

L’équipe Fedaje

Résumé des réunions du 12/10 et du 02/11/2019

Lors des 2 réunions, les questions des différentes personnes présentes ont été reprises sous 4 catégories :

1. Les questions sur les formations :

L’information générale aux pouvoirs organisateurs a été mise à disposition sur le site de l’ONE.

L’ONE, continue les contacts avec l’Ifapme/ EFPME notamment en ce qui concerne la délivrance des passeports pour les étudiants en cours de formation ou diplômés au cours des trois dernières années scolaires. Un document plus orienté vers les titulaires de formation est en préparation.

2. Les questions de pouvoir rester comme indépendant en société commerciale si on ne veut pas passer en ASBL :

Les réponses verbales ont été données lors des séances d’information c’est-à-dire si aujourd’hui on est en personne physique ou société commerciale, on peut le rester jusque 2025.

Au-delà de 2025, on peut demander une dérogation dans l’intérêt du milieu d’accueil. Ce sera donc le choix du milieu d’accueil de continuer de la sorte.

3. Les questions sur les indépendants en fonction dans les milieux d’accueil :

Pour ceux qui sont en fonction actuellement, il y aura des mesures de dérogation qui leur permettront de rester en fonction et d’être remplacé jusqu’en 2025. Cette dérogation sera accordée le temps que l’ONE puisse analyser la situation. Après 2025, mesure sera prise en fonction des résultats de cette analyse.

4. Les questions sur les stagiaires Ifapme :

Actuellement, ces questions restent problématiques. La recherche d’une réponse adéquate est toujours en cours de réflexion.

Publication du 24/11/2019

Communication aux Accueillantes et aux Maisons d’Enfants.

Chers/Chères collègues,

Hier, mardi 19 novembre 2019, nous avons eu rendez-vous avec le cabinet ministériel de la petite enfance, en la personne de Mme Acerbis, attachée de cabinet et responsable de la cellule petite enfance.

Nous y avons défendu certains points, les plus importants à nos yeux, qui ressortaient des différentes questions posées lors de nos réunions du 12 octobre 2019 et du 2 novembre 2019 et que nous reprenons ci-dessous. Nous avons tenté de proposer des solutions qui nous semblaient facilement réalisable :

§ Les diplômes X46 et X45 obtenus avant 2017 dont les personnes détentrices ne sont toujours pas en activité et qui seraient « perdus » avec la réforme : nous avons proposé que ceux-ci soient toujours d’actualité avec la possibilité d’une revalidation des compétences voire une année supplémentaire à l’IFAPME pour remise à niveau avec, si possible, une convention de stage à effectuer.

§ Le manque de stagiaires IFAPME : nous avons proposé que les candidats soient obligés de faire une convention ou un stage de plus longue durée estimant qu’un stage de 3 semaines était insuffisant pour se faire une idée du travail en milieu d’accueil.

§ Travail avec des indépendants :

Que nous puissions travailler avec des indépendants et ce pour garantir la viabilité de nos milieux d’accueil en ce compris les actuelles et nouvelles ASBL mais aussi que le manque de stagiaires IFAPME puissent être remplacé par des indépendants.

§ L’obligation pour les nouveaux milieux d’accueil de se mettre en ASBL ou en SC : nous avons relevé la non-viabilité preuve de calcul a l’appui rendu des structures niveau 0 et 1 tel qu’indiqué dans l’arrêté.

A ce sujet, il est peu probable que les membres du PO investisse des milliers d’euros chaque année afin de combler le déficit engendré par le système et fassent ce travail gratuitement.

Nous avons donc insisté sur la possibilité de travailler avec les travailleurs indépendants afin d’alléger le coût de la masse salariale, par ailleurs, le travailleur indépendant à moins d’absentéisme et étant plus flexible dans ses horaires nous permet de favoriser la qualité de l’accueil.

Nous avons proposé que la direction puisse rejoindre les 2 membres minimum du PO afin d’assurer la continuité sur le terrain.

Toutes nos revendications ont été entendues et vont être analysées.

Et maintenant, juste un peu d’histoire :

Il est exact que la FEDAJE était aux tables des négociations en son temps. Sachez néanmoins que le Conseil d’Administration récemment constitué a repris les rênes mais aussi le passif des négociations et tente de rattraper ce qui n’a pas été soulevé à l’époque.

Sachez également qu’une seule personne de la FEDAJE était conviée au conseil d’avis seul organe encore consulté dans cette phase importante génératrice des décisions entre 2017 et 2019, date décisive des négociations. Nous avons eu la confirmation, récemment, par plusieurs interlocuteurs présents aux tables de discussion que notre représentante de l’époque ne s’est pas manifestée quant aux conséquences possibles de la future réforme.

Nous restons à votre disposition pour d’éventuelles questions auxquelles nous tenterons de répondre au mieux.

Bien à vous

L’équipe de la Fedaje

Le 20 novembre 2019

Communication aux Accueillantes Indépendantes.

Nous nous adressons à vous, les accueillantes d'enfants indépendantes, afin de répondre aux inquiétudes de certaines voir de beaucoup d’entre vous.

Au sujet de la réforme qui vous tracasse tant qu'est-ce qui change ? Qu'est-ce qui est positif ou négatif pour vous, les accueillantes indépendantes ?

Voici quelques éclaircissements :

· La formation IFAPME ne sera plus accessible que si l’apprenant est en possession du CESS. Cependant, elle vous donnera désormais la possibilité de travailler comme personnel encadrant dans tous les milieux d'accueil confondus, ce qui n'était pas le cas avant.

· Un subside de 250 € récurrent par an et par place (donc 1.000 € par an), vous sera alloué à partir de 2020. Vous restez en droit de le refuser, il n’y a donc pas d’obligation.

· L'autorisation sera délivrée pour 4 équivalents temps plein, pas moins.

· Les co-accueils indépendants ne disparaissent pas, ce sont les milieux d’accueil dans les services d'encadrement (anciennement appelées co-accueils subventionnés) qui sont amenés à disparaître progressivement.

· La dénomination de votre profession change également, vous devenez "accueillante indépendante " au lieu "d’accueillante autonome".

· La pension à 67 ans a pour conséquence la fin des contrats à 67 ans alors qu'avant la réforme, la pension était à 65 ans avec 2 dérogations possibles jusqu'à 67 ans mais uniquement pour terminer les accueils en cours. Cela voulait dire que vous ne pouviez plus signer de nouveaux contrats à partir de 65 ans. Ce changement pourrait être intéressant pour les co-accueils indépendants dont une des accueillantes partirait à la pension car elle pourrait reprendre des contrats jusqu'au bout et donc, amener à sa remplaçante une clientèle complète. Ce qui n'était pas, théoriquement, possible dans l'ancien arrêté.

· Les inscriptions en ligne relèvent du site pro ONE, "premier pas ", et non de la réforme proprement dite. Cette démarche vise à mieux connaître le besoin de place des parents qui ne pourront plus, dès lors, réserver dans plusieurs milieux d’accueil à la fois. En aucun cas, les contrats signés ne seront mis en ligne (RGDP oblige), ils resteront donc votre propriété mais vous serez en devoir d'annuler la demande du parent en ligne une fois le contrat signé.

Si le parent veut toutefois, en cours d'accueil, changer de milieu d’accueil, il devra introduire une nouvelle demande qui vous sera alors visible sur le site.

Si toutefois, il vous restait des interrogations, nous restons à votre écoute et nous nous efforcerons d’y répondre au mieux.

A bientôt

L’équipe de la Fedaje

Chers/ Chères collègues,

Nous voulons par ce post vous remercier pour votre présence à une des deux réunions que nous avons organisées le samedi 12 octobre 2019 et le samedi 02 novembre 2019.

Nous savons qu'il y a des questions et craintes qui sont restées sans réponses , nous en avons pris bonne note et nous continuerons notre combat.

Si certaines de vos questions n’ont pas pu être posées, nous vous invitons à nous contacter par téléphone ou par mail , vous retrouverez nos coordonnées dans la rubrique "nous contacter"

Pour donner suite à ces deux réunions, nous comptons faire une synthèse de toutes les questions et réponses données lors des deux interventions de Mr Gilson, nous avons rdv avec lui ce 12 novembre afin qu'il puisse vérifier la véracité des réponses que nous allons vous rendre.

En parallèle, sachez que nous nous battons afin que la réforme soit la plus accessible possible pour chacun d'entre nous, nous allons également vous revenir avec des propositions de rencontre.

Par ailleurs, des informations sur les diplômes requis sont accessibles sur le site de l'ONE

N’oubliez pas que nous sommes la seule ASBL du secteur autonome reconnue par les instances officielles.

Si l’ASBL fonctionne grâce à nos membres actifs bénévoles, l'asbl vit grâce à vos cotisations.

Par ce post, sachez également que vous êtes les bienvenu(e)s, si vous le désirez, comme membre actif de notre ASBL.

N'hésitez pas à nous signaler votre volonté de nous rejoindre, nous nous ferons un plaisir de vous donner la marche à suivre pour le faire 😊

En espérant avoir répondu à votre attente, nous vous prions d'agréer, Chers/Chères collègues, nos meilleurs sentiments.

L'équipe de la Fedaje

25/09/2019

INVITATION 

La Fedaje a le plaisir de vous inviter, directeurs, directrices et accueillant(e)s autonomes à deux réunions en présence de Monsieur Gilson.

Questions-réponses sur la réforme

* Le samedi 12 octobre 2019 de 14h à 17h

Au centre culturel de Juprelle

rue du Centenaire 89

4452 Juprelle ( Paifve)


* Le samedi 2 novembre 2019

Salle Amon nos Otes

rue de l'Echangeur 65

5020 Daussoulx

Gratuit pour les membres et les non-membres

Réservation obligatoire en envoyant un mail reprenant les coordonnées suivantes :

Nom, prénom, adresse, numéro de gsm, dénomination de la structure + DATE de la réunion choisie

à l'adresse : [email protected]